Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2017

Il était une fois un petit fakir... par Thérèse Capet des clous en or.

Il était une fois un petit fakir qui en avait marre de dégueuler sur tout ce qui bouge en restant sur les clous. N'étant pas à la hauteur d'un grand canard déchaîné, il végétait, forcément. Sa feuille de chou se vend comme un préservatif à la sortie de la messe.. et encore...

Il eût alors une idée géniale qui pourrait rapporter gros : tourner un film ! Bingo, c'est le gros lot ! Merci saint patron des fakirs... Césarisé le petit !

Comme il n'espérait pas plaire aux vilains capitalistes de l'industrie cinématographique, le petit fakir avait assuré ses arrières et délaissé sa planche cloutée pour prétendre au moelleux d'un fauteuil de la Chambre, surfant sur les cadavres du PCF. Et voilà comment un charognard est césarisé !

L'affaire est tentante : payé 7000 euros seulement pour faire chier (sic), le petit fakir aurait eu tort de ne pas saisir l'opportunité...

13:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : politique, humour | |  Facebook

06/12/2016

Plume rebelle est de retour...

 La hollandie c'est fini, faute de combattant, la sarkoland est devenue un désert des plus arides, alors la bataille pour un nouveau territoire est engagée par les seconds couteaux ! Bien sûr il leur faut s'équiper et comme Noël approche, chacun y va de sa petite missive au père Noël...Voilà ce que ça donne :

Jo la valse à 2 détentes et 3 mouvements : « Petit Papa Noël, je suis arrivé à me décoller de la tartiflette la plus gluante qui soit, j'ai donc bien travaillé la traîtrise, j'ai droit à un beau cadeau, apporte-moi mon tapis volant pour surfer sur les sos frondeurs et surtout sur le monte-bourrage de crânes... »

Le fion à calotte : «  Petit Papa Noël, j'oublie un instant le petit Jésus pour te commander un petit cadeau de rien, juste la panoplie du crétin hypocrite avec goupillon bien enrubanné pour duper les connes broutinesques. »

Ottokar : « Papa Noël, écoute le grand banquier philosophe qui te le rendra au centuple quand il aura obtenu son sceptre. En marche ! Apporte-moi une grande voiture-balai pour que je puisse ramasser à la pelle les trognons de tout bord, j'ai déjà l'expérience de la récup d'un vieux trognon périmé…. »

par Thérèse-Capet des grenouilles de bénitier

14:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

05/12/2012

Atch...rump! Par Thérèse Capet de "l'onomacopé"

Le virus grippal nouveau est arrivé ! Il fait des ravages chez les fions de la sarkophagie plus exposés que d'autres à cause de leurs mauvaises fréquentations. Voilà ce qui arrive quand on se repaît (re-paie) d'abus de faiblesse, quand on fait cracher les vieilles bêtes aux poches bourrées d'enveloppes à microbes .... Les symptômes en sont terrifiants : chaque éternuement, atch... rump!, fait éjecter aux contaminés un micro... parti! Leur prolifération est une véritable pandémie, un « parti boum », ou un avant goût de fin du monde... Au pays des pharaons, la graine de dictateur re-pousse plus vite que les fleurs printanières de la révolte, en sarkophagie on va re-voter, re-compter, re-tricher, re-coper coller .... Ah re, Ah re, les bébés de la bactérie Rump re-prolifèrent... . Et qui va re-tuer la Rose? Popeye made in France, Manu (de fer), le Saint patron de Notre-Dame... des Landes?  Suite avant la re- fin de ce micro monde.

08:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

01/12/2012

Neuilly se momifie par Thérèse Capet de la bandelette

 

Le basset aboie et l'Union des Mauvais Potes trépasse ! Ah quelle misère pour les Neuilléens ! Orphelins de père et mère... Ils étaient battus, ils sont aussi cocus... Dieu le père Sarko les a abandonnés, Abel et Caïn s'entretuent... Misère, misère... Même plus l'envie de s'acheter les plus belles fringues de chez Coco, même plus envie de se faire redorer le blason, même plus envie de se faire épiler la toison, esthéticiennes et coiffeuses ont peur de chômer... Même plus le goût de faire ses emplettes de réveillon chez Fauchon... Même plus l'enthousiasme de promener Mirza pour faire admirer son collier à la dernière mode, serti de diamants. Sans compter les victimes colatérales, tel le jeune Olivier, leur facteur préféré, qui ne peut plus caser ses calendriers dorés sur tranche ! O rage, O désespoir ! Neuilléens, neuilléennes, deux solutions possibles, le suicide collectif, vos sarcophages sont prêts, ou l'exil à Bordeaux ! Cela ne vous rappelle rien ?

 

15:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

18/11/2012

Parfums d'hiver par Thérèse Capet de la bouse et du crottin

 

Ah, Gillou 2, tu n'as vraiment rien à envier à Gillou 1er ! Tu es son Cop(i)é Collé avec une tête de Fion en sus ! Tu avoueras qu'appeler l'ex Marché de Noël "Parfums d'hiver" alors que t'as supprimé un ramassage de poubelles dans ta belle ville d'Amiens... pour faire des économies de personnels, et que pendant les fêtes, cette belle ville aura les relents de reliefs de dinde farcie et d'huîtres en voie de décomposition, c'est digne d'un enfoiré au sens propre... si on peut dire !

Dois-je te faire un petit rappel sémantique ? Associer le mot"marché" à celui de "Noël" était une hérésie car celui dont on célèbre la naissance le jour de Noël n'est-il pas le même qui a piqué une colère contre les marchands du temple ? Donc t'as raté ton coup car les catho de souche ne devraient pas se vexer à cause de ton déculottage démago... Mais je te fais une petite suggestion avant les prochaines élections, très proches, afin de te faire pardonner par ton évéché préféré : pourquoi ne pas appeler le futur tramway amiénois "Notre-Dame des Landes"?

Note aussi que tu serais très bien dans le rôle de l'âne de la crèche, car "qui veut faire l'ange, fais la bête"!

13:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

08/11/2012

Festival de l'oiseau

 

Le coq gallois déplumé a chanté sur son tas de papiers et les oiseaux de par(ad)isot se sont mis à glousser d'aise ! Vous vous étonnez car "normalement"les pigeons roucoulent, mais ne vous y trompez point, ces oiseaux-là sont de vrais rapaces déguisés en faux pigeons, et non contents de bouffer du fromage de Hollande, il leur faut la fromagerie et les dividendes de la crémière en sus! Qui sont les vrais pigeons alors ? A votre avis ? Chez nous, les picards, nous n'avons pas que des poules mouillées, du haut des héronnières, nos ornithologues chevronnés débusqueront ces drôles d'oiseaux immangeables car même rôtis à point, leur odeur de charogne persiste... La perruche du Medef n'a qu'à bien se tenir!

Outre Atlantique, les faucons vaincus par l'ouragan s'abattent sur Wall Street, et Barak n'est plus la colombe de l'espoir... Alors, peaux rouges de tous les pays, préparez vos frondes et partez à la chasse, la chasse aux vautours!

 

Thérèse Capet des buzz (prononcez buses)

11:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

06/06/2012

La sarkophagie, maladie orpheline par Thérèse Capet des soldes

 

Ah, que ferais-je sans toi! Les sarkophages trompent l'ennui à défaut du peuple selon divers modes. Les ambitieux et revanchards, les plus nombreux évidemment, tels Nana Momo ou Copé Collé, font la course au marocain, finalement soulagés par la désertion de leur "nabot champion tout terrain" alias Nico 1er et dernier de la lignée... D'autres, les romantiques, les nostalgiques, les inconsolables, n'osant plus espérer en sa résurrection, s'adonnent à la prière, et en attendant sa canonisation, proposent leur chômeur préféré au Prix Nobel de la Paix: pourquoi pas ? Mais les peaux rouges picards, plus pragmatiques, estiment que le prix Nobel de littérature serait plus justifié: grâce à sa pub d'enfer, Naboléon n'a-t-il pas fait mieux que tous les agrégés de lettres avec ou sans déliés, la promotion de notre "Princesse de Clèves" nationale ? Ne l'a-t-il pas sortie des archives poussiéreuses de nos bibliothèques pour en faire le phare en négatif de sa politique du bling-bling en gros sabots? Gigi le diamantaire n'est-il pas élu à l'Académie Française? Alors... pourquoi pas cette récompense avant qu'il n'obtienne le prix Goncourt pour "Les mémoires d'un âne"?

13:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

30/05/2012

Pas de B.I.T. pour Gillou 1er ! Par Thérèse Capet des casse-noisettes

 

L'Union des Mauvais Potes n'a vraiment en son sein que de petits roquets hargneux dont l'ambition n'a point de limites. Tel le Fion qui n'en finit pas de dire son dernier mot face au Saint-Copé, et qui n'a qu'une envie, être promu le Saint-Fion de la bande, notre Gillou 1er, s'ennuyant comme un rat mort sur son fief, s'était dit qu'après l'urbi, il pouvait prétendre à l'O.R.B.I.T.... Mais, Gillou sur le retour, les voyages sont faits pour la jeunesse, et toi tu n'es qu'un vieux gland sans espoir de reconversion! Alors, contente-toi de t'associer à l'Indigest pour fonder le club des recalés et autres corbillards... Tu pourrais même y convier celui dont le Saint-Siège est devenu éjectable urbi et orbi!

13:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

17/11/2011

Erreurs de casting ? par Thérèse Capet du poison magique

 

En sarkoland, les sarkophages qui le valent bien vont à l'université, c'est-à-dire à Disneyland... "Prof " leur fait de la pédagogie par l'image dont voici quelques exemples qui préparent le grand "concours" de 2012:

Observez Babar faisant du retropédalo sur du flot en colère, et vous comprendrez Ulysse qui se bouche les oreilles en s'approchant des sirènes...

Soyez sympa avec les vers car ils nettoient notre terre, leur mox magique va terrasser la vague rose et qui sait qui va gagner la guerre de trop ? Comme Astérix, le petit futé ayant vaincu César, votre chef sur talonnettes qui a mis au pas les "papas" d'Hélène, les cavaliere romains, l'oncle Sam qui, pourtant, a eu la Baraka, c'est lui le futur Alexandre, le Naboléon mondial !! L'éléphant rose n'aura plus qu'à vendre son thé à la sauvette...

Ah! rêve ah, quand tu nous tiens... En mai 2012 tous les psy de France et de Sarkoland ont intérêt à se préparer pour maîtriser un mégalo particulièrement agité...

11:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

05/11/2011

Au festival de cancres, le sarkophage est roi par Thérèse Capet du bonnet

 

A y est ! Il a réussi le petit Nico, l'abonné au coin et aux coups de règle, celui qui a tout tenté pour faire tomber le bonnet, d'où les tics et haussements d'épaules convulsifs, a y est, il est "prof", mais il faut qu'il reconnaisse que Blanche Neige l'a beaucoup aidé...

"T'as vu, ma Carlita, j'ai pas eu besoin de réviser mes déclinaisons pour dominer le grec!

  • Tu devrais quand même revoir ton latin, chouchou, ma fia le cavaliere n'a pas dit son dernier mot...

  • Ma t'as rien compris, Carlita, Aïe Cannes avec mon copain Barak! T'as pas vu je suis aussi grand que lui!

  • Chouchou c'est vrai quand vous êtes assis..."

    A la place de Carlita je ferais réviser au petit Naboléon la fable de La Fontaine "La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf."...

     

10:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

27/10/2011

La parole est à la bravitude par Thérèse Capet de la poliiiitique

 

"Aaah je ris, de me voir si belle sur ce perchoir! " Non, non, ce n'est pas un remake des "Bijoux de la Castafiore" par Spielberg, c'est le désir d'avenir de notre Ségolocharentaise préférée... Avec bravitude elle a tenté d'escalader la muraille de Chine, et elle a laissé échapper l'Elysée, avec ténacitude elle a tout essayé pour occuper la rue de Solferino, avec rêvitude elle a loupé sa sortie de la primaire; or, les échasses landaises ne la hissent plus assez haut, donc pour attendre son retour comme première dame hollandaise, elle opte pour "la perruche attitude", celle qui lui convient le mieux, et cela nous fera des vacances puisqu'elle donnera la parole au lieu de la prendre, OUF!

12:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

23/10/2011

Un ange passe en sarkoland! Par Thérèse Capet de Dodo La Saumure

 

Emoi en Sarkoland!! On est passé du "Ah,Ah,Ah, on va voir ce qu'on va voir! " au "BB à haut risque"... Naboléon est vraiment nul en diplomatie; le père de Mazarine aurait su séduire Angela, lui! Il aurait prénommé le nouveau né "Angela"... Il est vrai que Naboléon s'est hissé avec des talonnettes, et qu'on ne peut pas devenir chef sarkolandais sans ambages quand on vient de chez un horticulteur japonais employé comme "TUC nain de jardin " faisant de la pub pour un engrais... On peut tout juste séduire une Castafiore inhibée aimant les dahlias! D'ailleurs Naboléon a changé de registre, il est passé du "Casse-toi pauv' con!" au "Vos gueules, les karachiennes! ". "Ben oui quoi, grâce à l'omerta le copain cavaliere saute toujours les filles le bougre!" Depuis qu'il a Carla pour maîtresse, Naboléon n'a compris qu'une chose: moins il en dit, plus son baromètre remonte... Voilà pourquoi la grande muette est le mot d'ordre pour 2012, voilà pourquoi son ex grand pote Kadha est encore plus sympa mort que vivant, car il avait la langue trop bien pendue sur des rafales à revendre et autres pécadilles sur les sarkophages, voilà pourquoi Dodo la Saumure du Carlton boucle ses filles depuis le retour du Dodo la Nique en Sofitel, qui bave et fait baver sur toutes les ondes qui passent... Voilà pourquoi ta fille est muette!

10:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

12/10/2011

Petite leçon de chose par Thérèse Capet de la Primaire

 

" Les enfants, aujourd'hui, nous allons étudier comment distinguer les matériaux durs et les matériaux mous.

  • Maîtresse, c'est quoi un matériau ? La gauche c'est un matériau ?

  • Mon petit François, attends donc mes explications !

  • Mais m'dame, Martine elle m'a dit que je tournais à gauche molle!

  • Jean-Louis, reste assis et lâche ton biberon!

  • Eh, François, t'es qu'un pauv'con t'as qu'à aller au centre !

  • Con toi-même! Le centre c'est déjà la droite!

  • Assez les enfants, calmez-vous! Ecoutez: on peut dire d'une pâte, d'un fromage, par exemple, qu'elle est dure ou molle, mais pas d'une direction. Arnaud, cesse de chatouiller Ségolène, elle est toute coulante maintenant...

  • Eh, m'dame elle arrête pas de chialler, François, i fait que ça de la pincer!

  • Cela suffit, revenons à nos fromages qui sont nombreux et succulents en France; François sort ton Hollande de ton cartable, et Martine, inutile de dissimuler ton Vieux-Lille, on le sent de loin

  • Maîtresse, le fromage de François il est mou parce qu' i sent rien, et qu'i n'a pas de goût ? Berk, il est fade!

  • Martine, le tien n'est pas beaucoup plus dur et il pue!

  • Dis-donc, Jean-Luc, en voilà des manières! T'as peut-être un front mais pour le coup il est trop dur pour y faire entrer des idées! Alors tais-toi et réfléchis...

  • M'dame, que pensez-vous de mon maroilles?

  • Ah, mon p'tit peau rouge picard, c'est un bon fromage, ni dur, ni mou, tout juste moelleux, comme tout le monde les aime... Oui, Jean-Louis, as-tu vraiment quelque chose d'intéressant à proposer ?

  • Ben ouais, un bon fromage ça se mange avec un coup de rouge !

  • Je vois que je ne peux rien tirer de vous, la leçon est terminée.Vous êtes tous consignés dimanche prochain!"

     

     

12:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

01/10/2011

On se ramasse à la pelle! Par Thérèse Capet du déballage

 

La Sarkoland est devenue une grande réderie, quelle concurrence pour la braderie lilloise!

On brade de vieux fauteuils sénatoriaux hors d'usage, on échange des Rollex qui retardent contre des mallettes en peau de caméléon véritable, on brade une langue de vipère auvergnate, on vide les tentes sahariennes oubliées par les ex potes du naboléon, on troque de vieilles enveloppes inutilisables contre un fléau de balance yougoslave...

Eh oui, c'est le grand nettoyage d'automne chez les sarkophages, ça balance, ça tombe des paniers à salade, ça se ramasse à la pelle comme les Bleus massacrés... Vivement le printemps 2012 pour se refaire les (b)urnes!

14:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

15/09/2011

Brèves de rentrée

 

Après de longues vacances du rire, la sarkophagie n'étant même plus drôle, les peaux rouges ont relevé quelques perles... en or!

 

  • La maman de la P.P. (porte-parole) des sarkophages est allée se faire voir chez les grecs car la petite Valérie s'est récemment confiée aux médias sur son papa Andréou qu'elle voudrait bien soutenir!

  • Habemus pétroleum ! En sarkophagie on n'a pas d'idées, mais on a la Guyane! Méfiance, les prisons sont engorgées et les expulsions vers Cayenne pour cause de forage vont bientôt fleurir ! Il faut craindre aussi les traits du génie militaire de la Ségolonégalaise...

  • Naboléon lance une nouvelle mode: après les tics, les leçons de morale tous azimuts, sur les micros qui passent " Frauder, c'est voler... et c'est celui qui le dit qui "y est", à l'école " qui vole un oeuf vole un boeuf, mais prendre une enveloppe c'est plus discret que de récupérer une valise"...

  • Dernière interview de Sarko 1er : " j'viens de comprendre une chose, ouais, faut que j'ferme ma gueule d'ici 2012, la bave c'est pour le super flic, moi j'm'occupe du fric et le silence est d'or, Carla, elle m'fait réviser mes proverbes, et j'ai tout compris, l'or est une valeur sûre, alors la règle d'or , c'est mieux qu'une rollex!"

  • Chichi retombe en enfance, il chante en boucle: "savoir planter des sous, à la mode, à la mode de chez nous".

 

12:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook