Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2009

PERE NOËL EN GREVE... DE BISOUS par Thérèse Capet de la bachelite

 

Ah mes chers fidèles lecteurs exilés de la Sarkoland, cela fait du bien de vous retrouver ! Car mes camarades, trop de bouffonneries peuvent tuer le bouffon, les énormités ségonégalaises ajoutées aux inepties sarkophagistes ont réussi à me coincer les zygomatiques... Heureusement que le brave travailleur de la hotte amiénoise a déclenché le rire salutaire de votre "peau rouge" préféré qui a reconnu dans le refus de notre Père Noël de lécher les chiards consansmoteur, le bon sens et la méfiance bien de chez nous face à la bachelite ambiante! Cette redoutable maladie n'a point de vaccin; aussi je vous en décris les principaux symptômes: yeux exorbités, lèvres baveuses, boursouflures éparses, et surtout confusion mentale associée à une amnésie quasi totale... Ce dernier symptôme n'est guère dommageable chez le sarkophage moyen puisque la sarkoland n'a pas d'histoire ! Afin de vous armer contre cette épidémie sévère en sarkoland mais susceptible de contaminer bien au-delà telle en région royale ségocharentaise, je vous en donne quelques cas majeurs caractérisés par les boursouflures dont ils sont affligés, je veux parler de Nadine, à qui je rappelle que trop d'idées peuvent provoquer des embouteillages lorsque les neurones ne sont pas assez nombreux, Eric, qui, non content d'enfler toujours plus, a failli exploser de jalousie à l'endroit du prix Goncourt, David qui est une véritable enflure à lui tout seul, et j'en passe et des pires! Je vois bien mes chers amis que vous vous étonnez que j'oublie le plus atteint, Nicolas 1er; rassurez-vous, j'y songe : simplement comme Adolf, chef des aryens, n'en avait pas vraiment le type, aryen, Nico cache également son jeu et son enflure à lui est intérieure, d'ailleurs je vous propose de choisir entre l'enflure mal placée provoquant des démangeaisons, ce qui expliquerait les gestes incontrôlés du chef, et l'enflure de l'ego tout autant chatouillante telle l'envie irrépressible de devenir tsar de toutes les Hongries...

 

12:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, picardie | |  Facebook

25/06/2009

Le bal des oiseaux... déplumés! par Thérèse Capet de la couette

Ah Gillou 2, que tu es poète pouette ! Faire l'Ange en faisant pleuvoir 4 tonnes de plumes sur tes administrés ! Quelle idée pour ta Fête dans la Ville! Tu as réussi au moins une chose: tous les amiénois s'interrogent... C'est le début de la méditation! Pour moi, en bon ancien enseignan...gnant  tu as eu peur que tes plus jeunes administrés, la plupart en échec scolaire, manquent de stylo plume, à l'instar des élèves de maternelle supérieure dans l'Aisne, qui eux manquent cruellement de PQ, et comme la vague verte continue de colorer les politiciens, tu as pensé que la plume d'oie était plus écolo que la plume sergent-major... A vouloir faire l'Ange, tu as fait la bête, t'aurait dit un vrai philosophe, même bougnat... Pitié, Gillou 2, les amiénois se sont suffisamment fait plumer ces dernières décennies!

12:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : amiens, humour, politique | |  Facebook

09/06/2009

Le scoop du jour : pourquoi la Ségolonégalaise est-elle muette depuis le 7 juin ?

 Elle s’est repliée sur la Roche de Solutré ? Que nenni !

Elle est en prière afin d’exorciser le démon de la débayroute ? Que nenni !

Elle  est entrée en cohn-benditude croyant enfin accéder au paradis élyséen en 2012… Yes she can !!  Méfions-nous quand même de sa recette, car  mélanger le rose PS et le vert écolo, c’est obtenir la couleur caca. 

17:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

Le mot du jour : contrepet, merci Rabelais !

« Fol à la messe… » a fait école, même laïque ! Ah, si  les maîtres et maîtresses d’école qui  faisaient entonner par les maternelles la célèbre comptine « Il court, il court  le furet, le furet du bois … » en  avaient aperçu le sens caché, ils y auraient pris beaucoup plus de plaisir ! D’ailleurs les écol(o) l’ont aujourd’hui revisitée ; allez, tous en coeur : «  Il court, il court le furet, le furet d’Eva Joly, il est passé par ici, il repassera par la… sarkoland ! »  L’Union des Mauvaises Parties, comme le méchant loup, attend toujours au coin du bois.

 

17:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

27/05/2009

Plus belle la vie en Sarkoland, Allegro, ma non troppo!

Perdu au fin fond des Émirats radins, Naboléon appelle sa Carlita chérie:

- Allô, Carla, bobo!

- Chouchou je t'entends.

-Y a que mon copain Johnny n'est pas aimé des Cannois...

- Console-toi Chouchou,  Christine Albanulle va lui décerner la Palme suprême de la "Conne attitude"...

- Allô, Carla, bobo, y a que les profs de philo me poursuivent, même en Arabie je me méfie...

- Courage mon Chouchou, les femmes actuelles te soutiennent, et tu n'as qu'à prendre le génie sans bouillir dégraisseur de mammouth pour garder les sots et repousser les intellos  !

- Oh que t'as une bonne idée ma Carlita! vivement que le Nanard soit le maître du Club Med, qu'on se fasse des petites sorties entre amis... Tiens , si j'invitais les émirs à une de nos croisières sympa, ça les déciderait p't être à nous acheter des mirages...

C'est ainsi qu'est plus belle la vie en sarkoland!

17:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

30/04/2009

Qui Hees qui c’est’i vraiment, celui-là ? (Sic la Sarkophonie dans le texte intégral plus inspiré par le style hallydayien que par celui de Mme de Lafayette)

Jean-Luc est-il le seul intello victime de la « récup. élyséenne », ou ne serait-il qu’un simulacre d’intello (cf. le mythe de la caverne d’après Platon) ?

Jean-Luc a un magnifique profil d’intello au front dégagé, Jean-Luc, après ses stages sur ARTE et France Inter, a une très sérieuse réputation d’intello, et Jean-Luc sait nous susurrer avec son timbre façon « Radioscopie » ses analyses vachement chiadées sur tous les sujets psycho-socio-économico-philosophico-apolitiques qui occupent les intello branchés… Et Jean-Luc, pourtant un habitué de la Voix de son maître, affirme haut et fort son indépendance, la preuve : il garde Stéphane Guillon dont l’humour n’est pas goûté par la Sarkophagie ! Alors, alors, qu’Hees ? Jean-Luc est comme le beau radis bien rond et bien rouge que l’on s’empresse de croquer pour s’apercevoir qu’il est creux !

Stéphane, Didier, Vincent et autres fous du roi, restez vigilants… vous pourriez  devenir les interprètes du copain Bigardet être contraints de dire «  ceci n’est pas un bigard » tel Magritte  tenant à ne pas casser la sienne  notait « Ceci n’est pas une pipe » !

Thérèse Capet de l’ « ouverture »

13:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

22/04/2009

Pardon, c’est la faute à la crise (mondiale) par Thérèse-Capet du « masque en rade »

En Sarkoland, il y a au moins deux façons d’implorer le pardon : il y a ceux qui s’auto flagellent au nom du peuple français - alors que celui-ci ne demande rien du tout de ce genre – pour excuser les dérapages contrôlés et incontrôlés de Sarko 1er, et là tout le monde reconnaît l’excusomanie de la ségolobébétitude. Aussi je me permets de donner benoîtement un petit conseil à la princesse intérimaire de Charente Poitou en cas de mise au chômage impromptu suite au scrutin des régionales : je lui propose d’envoyer son CV à l’Episcopat français pour un poste innovant « d’essuie bavures de sa sainteté  le pape »…CDI assuré !

Il y a surtout les sarkophages qui trouvent toutes les excuses pour saborder les services publics, supprimer le plus possible de fonctionnaires (sales bêtes qui coûtent cher à la Nation), câliner les banques avec l’argent des contribuables, attenter au livret des petits épargnants, protéger le profit des plus riches au détriment du pouvoir d’achat des travailleurs, et la liste des misères faites au peuple n’est pas exhaustive… Mais à l’instar de Toinette déguisée en Diafoirus pour persuader Argan que la cause de tous ses maux est « le poumon »,Sarko 1er et ses sbires du MEDEF déguisés en économistes avertis, voire en philosophes moralistes,  veulent faire croire aux salariés et retraités victimes de leurs exactions que LA CAUSE est LA CRISE MONDIALE, que le capitalisme peut être moralisé…. De quoi se gausser ou tout casser ! Alors, jeunes encagoulés, bandes inséparables, mémés et pépés spoliés par les fonds de pension, chômeurs actuels ou à venir, tous les « sans avenir », regroupez-vous et tronquez la cagoule par le masque (de Sarko, ou autres valets du Capital), cela nous promet de belles manifs euphoriques, et les magasins de farces et attrapes ne connaîtront pas … la crise !

 

16:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : politique, humour | |  Facebook

11/04/2009

DURABLE, VOUS AVEZ DIT DURABLE ?

 

Par Thérèse-Capet du bio citoyen responsable durable

 

Pour le Petit Larousse, est « durable  » ce qui dure longtemps, ce qui est stable ;  certes, Jean-Louis peut encore durer… s’il met de l’eau dans son vin, mais le « cru Grenelle » ne va pas sans zigzag !

La sarkophagie est-elle durable ? Certains y croient, tel Sarko Zéro, le père du N°1, qui, au journaliste lui demandant s’il est fier de son fiston, répondit sans hésiter, qu’il le serait –fier -, à condition que son Président de fils parvenait à constituer une dynastie ! Après Sarko 1er, Jeannot serait le 2nd du nom et devrait tout naturellement faire un petit Sarko 3 ! Rappelons un détail de l’histoire de France à cet aristo  des « courtepates » : la durabilité des monarques n’est que très peu prisée par le peuple français ayant plutôt  tendance à raccourcir les dynasties surtout provenant  des austro…

Pourtant la mona(r)co-manie a la vie dure ! Ainsi, « la princesse ségonégalaise » de Charente Poitou ne ménage pas ses efforts en « gaffitude »,  s’exportant de « bravitude » en Chine  en « historicitude » en Afrique pour imposer son impérialisme durable devant tout micro, sur toute latitude, se targuant même d’influencer l’universel Obama…

En Picardie, nous ne sommes pas en reste, nous avons notre exemplaire de « connitude » durable, nous avons notre « Alain-dit-Gest » qui, après une bonne raclée électorale,  s’accroche de mission sectaire en techno rapport : que ne ferait-on pas pour être durable en « sarko land » ?

14:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique, picardie | |  Facebook

01/04/2009

Moi, j'aime la banane !

DSC01515.JPGDSC01517.JPG DSC01520.JPG

A Saint-Quentin, devant, pourtant(!) un parterre d'admirateurs, Sarko 1er avait  une toute petite banane.... mais voici comment il faut s'y prendre pour ôter le crayon de la main des caricaturistes...

 

 

"Mes chers - trop chers- compatriotes, faites-moi confiance, à Londres, j' serai pas le Zéro du G20, j'aurai le(a) Barack(a)... "DSC01519.JPG

16:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

03/12/2008

Thérèse Capet dé... blatère

Sous le règne de Gillou II notre bonne capitale Picarde se désertifie... la preuve !   

DSC01367.JPG

Cela présente au moins un avantage pour les amiénois: chacun peut trouver sa chamelle !   

Alors quoi ! Amiénoises, amiénois, de quoi vous plaignez-vous ? Vos jardins publics préférés sont devenus des savanes mal odorantes ? Vous regrettez les grues,  bulldozers et autres engins de la robinesquerie ? A la brutalité sans concession succède la gillouterie, caresse de la réflexion avant l'action...
 Gillou 1er vous a refusé le tramway, Gillou 2nd vous offre le car à bosses ! Transport écolo s'il en est !!!   Les cars à bosseurs vous transporteront selon la méthode à la fois collective et individualisée, vous pourrez choisir soit une place entre  deux bosses, soit sur bosse ou encore pendue à la bosse avec tarifs dégressifs. Les "cars à bosseurs" feront le plein puisque tout le monde sait que les amiénois bossent fort quand ils ne sont pas au chômage. Et comme ils ne croient plus au Père Noël, votre Gillou préféré vous concocte actuellement de super fêtes de la fée Carabosse ! Ce nouveau moyen de transport a un bel avenir avec la sarkozette- prime à la casse de vos carrioles d'occasion- : en bref le chameau ne chômera pas !
DSC01378.JPG

                                                                DSC01363.JPG

18:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, société | |  Facebook

18/04/2008

Trêve pour cause d'hommages

Une plume rebelle se pose et une autre continue à nous faire mourir de rire… Ces âmes vives ne s’éteindront pas de sitôt, et que la sarkophagie réunie sèche ses larmes de croco : Desproges regretté et le poète Aimé  se marrent i(ro)niques, en se retrouvant au paradis des rigolos !  La "bravitude" et la sarkophagie se mettent au diapason pour préparer un panthéon de récupération, détonant, non ?

12:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : poésie, humour | |  Facebook

20/02/2008

Télécon au pays de la sarkophagie par Thérèse Capet du toboggan

Souvenez-vous du petit lutin vert amenant les séquences publicitaires sur France 3 pendant les fêtes de Noël… ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? L’agité perpétuel de la voyoucratie élyséenne ? Oui, oui c’était  bien Lui, Sarko 1er, Naboléon pour les intimes, en train d’expérimenter son projet actuellement en gestation !

Aujourd’hui c’est la glose généralisée sur le « comment qu’est-ce cse t’i qu’on va faire sans la pub qui rapporte ? », mais aucun des « gloseux » ne s’est posé une petite question toute simple et de bon sens : POURQUOI Sarko 1er a-t-il sorti cette idée de son bonnet de nuit carla miné, maintenant, alors que les sondages lui font perdre toutes ses cartes de son Jeu des Mago ? Pour stopper le toboggan,  il lui fallait trouver l’espace idiovisuel pour un bon bourrage des crânes déjà défoncés par la pub, transformer les chaînes de télé publique  en télécon, faire monter les promesses de don pour le financement, remplacer  les pubs par des flashs sarkosatellisés, et voilà, le tour est joué ! Les sarkophages en mangeront  toujours plus,  par doses  sarkolyophilisées, jour et nuit jusqu’à intoxication totale, objectif 2012 ! CQFD

20:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Humour, politique | |  Facebook

13/02/2008

Deux divorces et un remariage par Thérèse Capet-du-sondage

Gillou 1er n’a pas aimé la chanson d’Alain dit « Gest », il  l’a donc rayé de sa liste, il n’apprécie plus sa néo parachutiste et lui a conseillé d’aller se faire fourrer aux choux de Bruxelles… Mais la haine féroce peut devenir amour- passion, et  notre petit seigneur, à force d’ouverture, aurait-il pris un mauvais courant d’air dans les neurones ? Il ne se contenterait  plus de la  mièvre tendresse à l’eau  de rose avec Jack l’Eventreur d’esturgeons, et tous les papiers baveux de notre grande capitale picarde racontent que Gillou 1er vient de tomber dingue d’un certain « klaximagoin » (1) : espère-t-il une alliance détonante avec son ex maxi ennemi ? En cette saison de carnaval, Gilloupole fait donc concurrence à Sarkocity : si celle-ci a convoqué les têtes de nœud pour en faire un sac, celle-là fait défiler les grosses têtes avec les « Gilles » en bonne place, et Minime au maxi klaximagoin à l’arrière-ban…

(1) klaximagoin : nom masculin, mot sans racine désignant n’importe quoi pourvu que ce n’importe quoi soit innommable. Ex. : Oh ! Geneviève de F…  a montré  son klaximagoin dans Paris-Match ! Attention, le klaximagoin n’exprime pas seulement l’horreur, on peut aussi s’en servir pour l’extase, ainsi, Bernadette (celle aux miracles, pas l’autre…) était agenouillée en béatitude devant son klaximagoin.

20:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Humour, Amiens, politique, Picardie | |  Facebook

Massacre à la pelleteuse par Thérèse Capet-de-la-bétonnière

e3e5466f66fd42688d745e4c10ee02b8.jpgd9042f72f3bcc9302dfe59924542e921.jpg

Des petits trous, des grands trous, rien que des trous.... surtout dans le porte-monnaie des amiénois !

Et pour quoi ?

Pour ça:1e3883762a826937b4a753ee4517d62d.jpg                                       

3778c30bbe696fa6f31920464f71919a.jpg

       ou encore :     

ou pire...

f1ee16420c54306e38c3c727fc2490bc.jpg
7bd73e70c80dfc65ba5f2cda95ce340f.jpg             Cormon, Luzarches, dites bien merci dech'paradis où vous êtes,  à Gillou 1er qui condamne ch'és amiénois à chl' enfer éternel...                         

Et comme disoait ch'grand poète picard, ch' tiot Doer -Edouard David-, "Eun 'avoer tant foué pour en'n'arrivouer lo !"

3eeb37a41aa7d4fb015af17e572fd3b5.jpg

10:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Amiens, humour, Picardie, photographie | |  Facebook

03/02/2008

La théorie du vide revue et corrigée au pays de la sarkophagie

Tout habitué à côtoyer des moins que rien, le Premier Fion de Matignon a perdu tous ses repères et a confié aux baveux sur toutes les ondes qui passent que « Les caisses de l’Etat sont plus vides que vides », ce qui nous rappelle certaines pubs de Génie sans bouillir des années 70… Notre 1er Fion ne sait donc plus où il en est du vide, car à force de pomper l’air  et le fric de ses compatriotes, les vases sont tous communicants, surtout avec le dogme de l’Ouverture, on fait entrer le trop plein des « attali-âneries » dans le vide cérébrale des sarkophages,  les puits sont tous sans fonds, -ne serait-ce qu’à la Soc géné, où la fuite de 7 milliards n’entame pas pour autant le capital - , bref il est  temps de rappeler les Shadoks qui, eux au moins, pompent, pompent, pompent encore et trouvent toujours quelque chose à pomper…

Quant à notre Gillou  1er, toujours en retard dans son pompage, il pratique lui aussi  l’ouverture pour sa campagne en invitant sur ses terres, Jack l’Eventreur  d’esturgeons, comme si chés amiénois revindiquoaient de l’ caviar dins leur gamelle !

11:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Humour, Amiens, politique, Picardie | |  Facebook