Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2010

Est-ce que j'ai une tête d'escroc? Par Thérèse Capet de la caravane des jeunes"popu"

 

En sarkoland, il est plus "classe" de voler le fisc, c'est-à-dire nous autres pauvres contribuables, que de se contenter de voler une poule par-ci, par-là, au gré du vent... Tout est question de faciès ! En effet, lorsqu'un certain sarkophage de haut rang fut pris la main près de l'enveloppe chez la bonne dame de Neuilly et que "les maîtres es ragots " l'ont interrogé sur l'Affaire, il répondit par cette question: "est-ce que j'ai une tête d'escroc?" Sachant qu'en sarkolangue, escroc signifie voleur de basse cour, ce dignitaire de la sarkophagie était sûr de la réponse!

Pourtant, l'enquête se poursuivant pour occuper le sarkophage en goguette, La "Bête en cour" dut elle aussi répondre à quelques petites questions sur ses relations avec son amateur d'enveloppe préféré; et quand on lui a demandé si elle avait déjà rencontré E.W., la réponse fut éloquente: "Peut-être, mais sa tête ne m'a pas marquée..." E.W. aurait donc une tête "à rien"?

A sa place et à l'instar du Johnny de la sarkoland, je me dirais " mais qu'est-ce qu'elle a ma gueule?" et je me ferais opérer par "Delajoue" qui sait vous refaire une gueule en 2, 3 coups de cuillère à pot! Quoi...que, c'est peut-être bien une astuce pour tromper le fisc, les juges, et tutti nantis ! E.W. s'embarquerait donc incognito dans la caravane des "jeunes popu", puis voyage, voyage, rejoindrait son con-prince vers les paradis non artificiels et qui rapportent gros!

Moralité: les caravanes se suivent, mais elles ne mènent pas toutes aux roms!

14:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

31/07/2010

"Prends l'oseille et tire-toi " par Thérèse Capet de la pellicule

 

Depuis 68, le brave Woody fait un rêve: faire du quartier latin un nouveau Manhattan! Il y a un hic, Paris n'est pas à la portée de toutes les bourses, même de celles d'un réalisateur génial... Mais ce n'est pas bien connaître notre Woody qui fixe toujours ses idées sur pellicule et à n'importe quel prix; aussi a-t-il eu l'idée - pas très géniale ce coup-ci - de contacter l'amateur de Rolex pour un sponsoring de bon aloi... Les génies sont souvent de grands naïfs et Woody n'a pas perçu qu'en Sarkoland c'est du donnant /donnant+, et le deal fut: "j' t'autorise à tourner sur mon fief avec mes manants à condition que ma Carlita soit la vedette de ton film"...Aïe, aïe, aïe! Si l'actrice se montre à la hauteur de la chuchoteuse, Woody en Sarkoland en perdra Allen! Déjà et dès le tournage de sa première scène, notre amerloque préféré a gaspillé beaucoup de pellicule puisqu'il a dû faire 32 prises avant que Carlita ne comprenne les desiderata de son metteur en scène visiblement trop intellectuel pour l'égérie du naboléon.. Alors, Woody, un conseil, rends une petite visite de courtoisie à Liliane, prends l'oseille et tire-toi avant de perdre ton art!

13:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique, cinéma | |  Facebook

11/07/2010

Le feuilleton de l'été par Thérèse Capet de l'enveloppe empoisonnée

 

Sarko 1er est bon prince, il fait tout pour égayer les derniers congés payés de ses sujets; c'est pourquoi il alimente lui-même les rebondissements de ses basses oeuvres référencées BWS dont le n°1 s'intitule: "La bonne dame de Neuilly et ses petits suisses".

Les héros de cette saga: la mare aux diables dont les doigts sont tellement crochus qu'ils ne lâchent aucune enveloppe, la petite fadette qui n'est pas celle qu'on croit, François le champion, maître surnageur faisant son grain du pire purin...

L'héroïne, elle, et comme disait Pascal "qui veut faire l'ange fait la bête" ... ou plutôt la bette (légume fade mais riche en fibres) ... en cours! Le grand argentier aurait dû se méfier, quand un riche fait un don c'est qu'il y gagne... Or, revoyons un peu les comptes: pour la campagne de Naboléon la bonne dame de Neuilly a contribué pour le moins à hauteur de 350 000 euros; pour la peine, le dit Naboléon lui avait promis un bon bouclier fiscal, et pour le coup il a su tenir sa promesse le bougre! Le fisc a remboursé 30 millions d'euros à cette brave Liliane, parce qu'elle le vaut bien, d'où un petit bénéfice de 29 millions 650 000 euros! Je propose un épisode supplémentaire à ce feuilleton estival: "C'est Liliane qui a creusé le trou de la sécu, offrons-lui une pelle à tartes ! "

Si Naboléon a trouvé une île des Seychelles pour refuge, il ne pourra plus grimper bien haut et il ne tient qu'aux sarkolandais de l'y expédier avant 2012...

13:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

29/06/2010

Rendez-vous à ne pas manquer par Plume Rebelle

Didier Porte nous revient par la fenêtre... Tous les jeudis écoutez-le à 7h53 sur le site d'@rrêt sur images, http://www.arretsurimages.net/, et surtout jeudi prochain 1er juillet vous faîtes la grève de l'écoute de France Inter pour lutter contre la propagande et pour la liberté d'expression... même en sarkoland... Je compte sur vous les peaux rouges picards!  

13:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

27/06/2010

Où Hees ou plutôt Hess qu'on va ?

 

L'îlot de résistance des peaux rouges de Picardie continuera à se rebiffer contre la sarkophagie dont le pouvoir de nuisance ne cesse de s'étendre... Désormais tous les "soc-es" sont des bessons: l'empereur Cloclo ne se contente plus de fumer le cigare aux frais ed'chès picards, de bafouer sins vergogne le vote ed'chès peaux rouges véritabs, i tinte ach't'eur ed' singer ch'Cayen comme diroaient ch'dur pi ch'mou, en coupant chès cordons del'bourse del' moaison del'culture!

Il est vroai qu'not' Picardie ch'est devenue un'annexe del'sarkoland, elle est incherclée par toutes chès crèmes ed'Union ed' chès Mauvais Payeurs, ed'San Quintin à Chantilly!

In sarkoland, piu droait d'rêvasser, piu droait ed'rigoler!

Eh bien, les peaux rouges ne rigolent plus et appellent à combattre toutes les atteintes aux libertés.

Appel du 27 juin à tous ceux qui pensent que le rire est le propre de l'Homme, que LIBERTE et CULTURE ne font qu'une: n'acceptez pas l'éviction de Didier, Stéphane, François et tous les chroniqueurs humoristes de notre radio publique qui osent dire tout haut ce que le peuple français pense hélas tout bas de Sarko 1er et de ses sbires, boycottez France Inter jusqu'au retour de ceux qui y mettaient l'impertinence indissociable de la vie démocratique. N'acceptez pas plus la mise à mort de notre Maison de la Culture, signez la pétition et surtout abonnez-vous!

Ce n'est qu'un début...!

Plume Rebelle

16:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

20/06/2010

Chaud week-end en sarkoland

 

Scoop dans le "Petit Niko Hebdo": La sous fifre aux sports des sarkolandais, Rame Haaïe, ayant fait des reproches à son entraîneur préféré dans les vestiaires du Fouquet's, ce dernier, comme à son habitude, n'a pu s'empêcher de l'envoyer dans les cordes: "casse-toi, pauv' conne!"

Mais, comment qu's'est'ti que "cette gentillesse" ultra confidentielle soit publiée dans les médias sarkolandais ? Oùq' qs'est qu'il est le traître ? Ne serait-ce pas son altesse l'archiduc de Pine Ville qui aurait causé ? Tout le monde sait que l'archiduc est chatouillé par l'envie irrépressible d'expulser Naboléon de l'équipe de France... Un petit conseil pour se garder des indiscrétions: chés picards ich'mangouillent sur fond ed'tchès tchutchulélés (vuvuzélas in picard)

Ne ratez point le prochain épisode : "Naboléon à Ste -Hélène en 2012"

13:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

18/06/2010

Les peaux rouges parlent aux sarkophages

 

 

POM POM POM POM Londres, ici Londres

Au Fouquet's les carottes sont cuites, au Fouquet's les carottes sont cuites.

 

POM POM POM POM Londres, ici Londres

Au Palais "Grognard" les bourses se vident, au Palais "Grognard" les bourses se vident.

 

POM POM POM POM Big Ben, ici Big Ben

message personnel:

Le grand Charles ne rendra Carlita au petit Nicolas qu'en parachute doré

 

POM POM POM POM Le marché aux puces, ici le marché aux puces

petite annonce:

échange costume de 2 m. sans le képi contre un de 1,60 m. avec talonnettes...

 

POM POM POM POM La Tour Perret, ici la Tour Perret

Les peaux rouges de Picardie parlent aux sarkophages:

Alors, vous en avez assez bouffé ? Vous êtes bien asphyxiés? Vous n'en pouvez plus? C'est le moment de réagir, à moins qu'il ne soit déjà trop tard... Debout les damnés de la sarkoland ! Cassez vos chaînes en plaqué or et venez rejoindre les vrais gens, troquez l'apéro pour l'opéra ! Si vos rolex sont en toc c'est que vous le valez bien!

 

A bon entendeur salut!

17:09 Publié dans Blog | Lien permanent | |  Facebook

17/06/2010

Ravages de la sarkolite

 

En sarkoland l'esprit d'ouverture est efficace ! Jeunes philosophes d'un jour, celui du bac sans apéro, je vous précise qu'"ouverture" en sarkolangue signifie "contamination de la sarkolite": par exemple, l'empereur Claude régnant sur la Pique Hardie, en a fait une "Gaie-verte land" à l'instar de son maître à bêtifier. Je conseille à ce nouveau disciple de suivre l'exemple d'un ministre sarkophage, C.B., - eh oui, tout le monde n'a pas la chance d'avoir des initiales de carte bancaire-, et de faire fructifier les affaires de nos amis cubains au lieu de dépenser les impôts des piques hards en futilités, telles les logements sociaux, le S.A.M.U., ou encore une maison de la culture pour des "gais-verts landais" incultes de toute façon ! A l'issue de cette épidémie, je crains que les peaux rouges n'en aient plus que le nez, qu'à défaut d'opéra ils ne se réfugient dans l'apéro, car le buveur boit pour oublier qu'il boit, n'est-ce pas ?

Thérèse Capet du verre solitaire

13:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour | |  Facebook

05/05/2010

C'est celui qui le dit qui l'est( charlatan)!

 

Pourquoi les sarkolandais poussent-ils des cris d'”onfray” contre tous les philosophes, psy et adeptes du divan de tous poils ? Que leur ont donc fait Kant, Sigmund, Karl Marx, Mme de La Fayette et autres beaux esprits morts et enterrés depuis des lustres ? De quoi ont-ils peur ?

Justement, pour un pouvoir dont le seul ressort est la peur, peur des noirs, des rouges, des verts, des jaunes (voir le lèche-cutage de notre “N°1” au N°1 chinois), peur des jeunes de toute couleur, des moins jeunes revendiquant un droit à la retraite, peur des écrits avec ou sans papiers, bref peur de tout ce qui est susceptible de penser, le grand danger vient de ceux qui soignent les phobies par la raison! L'anti-philosophe va-t-il pousser son cri contre les “nouveaux philosophes” ? Ce serait la gloire pour notre BHL national qui n'intéresse plus personne et cherche désespérément un contradicteur !

N.B.: Le pousseur de cris aurait-il des vues ministérielles ? Un ministère de l'anti-culture serait le prestige de la sarkoland, non ?

            Thérèse Capet (pour le moment)des livres noirs si bien nommés...

13:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, philosophie | |  Facebook

08/04/2010

Guerre totale en Sarkoland par Thérèse Capet du "charroniard"

 

 

Ah quel Chambordement au château depuis que Sarko 1er a eu l'idée de recycler le "grand veneur" de la chasse présidentielle en conseiller es rumeurs!

Certes, la fée clochette se démène pour son mentor préféré, mais en susurrant sur les ondes radiophoniques: "Quelqu'un m'a dit qu'il faut dire qu'il n'y a rien à dire", elle a déclenché un remake de la guerre "micro choline"(les connaisseurs du grand Rabelais comprendront), et les sarkophages de dégainer leur arme secrète, le ridicule qui tue contrairement aux idées reçues... Car Sarko 1er ne veut surtout pas être en reste avec les rumeurs vaticanesques!

Cette guerre intestine la bien nommée et bien .... sentie confirme ma thèse sur la sarkophagie: les sarkophages ne se reconnaissant pas tels et entre eux, ils se bouffent sans le savoir! Et comme si cela ne suffisait pas au malheur de "Microchole", la chouannerie se réveille dans les lointaines provinces sarkolandaises: contre vents et marées les vendéens ont décidé de défendre leurs terres, et comme vous le savez déjà, chers camarades picards, la charentaise ne manque pas de "bravitude"!

13:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

25/03/2010

La sarkoland en exil par Thérèse Capet de la claque

 

Nicolas Le Petit avec ou sans talonnettes ressemble -dangereusement pour les sarkophages-à Jo Dalton trépignant et hurlant contre ses frères : ainsi le pauvre Avrel à tête de Fion fut privé de télé, le gros Xavier périgourdin, Rantanplan de service, est condamné à se prendre les épines des roses dans le parc de Versailles... Aussi je conseille à la sarkoland réunie d'éviter le patron dard dard en empruntant le premier charter du besson pour la Guyane ou la Réunion, ils ne seront pas les seuls à faire de la résistance d'une île plus ou moins lointaine!  Luc -à ne pas confondre avec Lucky- tentant d'échapper aux soubresauts du "petit"  en rajoute dans la pommade : "parce que vous le valez bien... Monseigneur"

12:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

17/03/2010

Triste printemps

 

Triste printemps qui voit les poètes partir

et les oiseaux de mauvais augure revenir!

 

Triste printemps qui ne peut consoler "ta France"

Défigurée sous les coups de la sarkoland et de sa fourbe engeance...

 

Triste printemps en Picardie, en Ardèche et en toutes nos régions

Car l' attente du temps des cerises se fait désespoir

Car "ta montagne belle" ne sera plus l'horizon

de notre jeunesse, de nos utopies ... ultime espoir.

 

Triste printemps qui voit les roses pourrir

... avant de s'épanouir!

13:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : poésie, politique | |  Facebook

21/01/2010

La vache qui rit et la vache qui pleure

 

Chers amis picards abonnés des transports en commun, souvenez-vous du bon vieux temps du règne de Gillou 1er où nos joyeuses laitières riaient encore en regardant les trains en panne dans notre charmante campagne... Hélas, hélas, en Sarkoland, notre campagne déprime et les trains en panne ne font plus rire nos vaches... Car la sarkophagie a rompu avec le cul des vaches, pire, le scribe de Sarko 1er est tellement occupé par les désirs bling-bling du chef qu'il n'a plus de temps à perdre avec les discours destinés aux travailleurs de la bouse; aussi le coppé-collé lui a-t-il permis d'écrire un seul discours pour la totalité du règne de Sarko 1er... pratique, non ? Et comme dirait le sarkophage spécialiste de l'élevage, parce que vous, les bouseux, le valez bien!

Cette recette me donne l'idée de la rentabiliser un maximum avec la théorie aristotélicienne inversée signée E.W, sarkophage spécialisé en coupe-coupe des cordons de la bourse, qui affirme que si on supprime les fonctionnaires, la fonction publique marchera toute seule! Qu'à cela ne tienne: supprimons les sarkophages ministériels et la sarkoland marchera bien mieux, passons du coppé-collé au clonage du chef, on économisera du temps et de l'argent en se passant de ces élections... des élections? quoi de plus ringard! Allons, allons, un sarko cloné sur tout le territoire car on le vaut bien!

Nota bene pour ceux qui ne connaissent  pas bien la philosophie d'Aristote (nul n'étant infaillible, même chez les peaux rouges picards) : Aristote a dit très justement "si les navettes marchaient toutes seules, nous n'aurions plus besoin d'esclaves"

08:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

01/01/2010

De la Nivernaise à la Béarnaise par Thérèse Capet des soc(e)s

 

La grande "saucière" lilloise vient de nous souhaiter plus de douceur pour 2010: y a-t-il parmi les membres éminents de mon comité de salut public un économiste qui peut m'expliquer à quoi correspond "la douceur" dans la langue socialo-économico-politique ? La recette nivernaise étant obsolète, la "soc(e)" poitevine ayant eu des ratés - la ségonégalaise n'a pas su faire prendre la mayonnaise malgré sa bravitude -, la "soc(e)" régionale à la crème "Frêche" étant empoisonnée, la grande "so(r)cière" n'est-elle pas en train de vouloir nous rouler dans la Bé...bé... béarnaise? De toute façon une méchante Béchamel suffira à toutes ces langues de bois qui veulent nous endormir le temps d'une campagne! Alors, peaux rouges picards, en 2010, résistez, même à la douceur!

16:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

30/12/2009

A la Cantona ... de par Thérèse Capet du palmarès

 

Rantanplan, notre gardien de la Chiraquie, a entendu « le bon monsieur » ex footeux et nouvel adepte de l'abbé Pierre – il n'est jamais trop tard pour bien faire-, et aussitôt il s'est dit: «  oh, il est bien gentil ch' metteux de fiu en sarkoland, je vais lui sauter dans les bras! » Et c'est la révolution au Conseil des constipés ! L'égérie des sarkophages vacille sur son fondement, bien qu'en tête du palmarès établi par les sondages... mais, comme dit l'autre, les sondages sont à la démocratie ce qu'est le vomi de nouilles à la gastronomie!

Alors comme dirait Desproges, public chéri mon amour, terminez bien l' année en préparant vos voix, vos fourches, et autres colifichets utiles pour rejoindre notre révolutionnaire national ...

13:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook