Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2010

Neige à Noël, cadeaux à Pâques

 

La Sarkoland manque de sel, mais ce n'est pas un scoop, et bien sûr, nul besoin d'un Grenelle de la pédagogie pour communiquer sur la Bérézina des sarkophages; le maffioso des transports a trouvé le bouc émissaire idéal: si nous restons givrés c'est à cause des grévistes! Bin voyons! Le 1er Fion a déjà accusé la météo du trop plein de neige... et si c'était les profs les responsables de la connerie en Sarkoland ? Conclusion du sarkophage moyen: supprimons la météo, les enseignants - mais c'est déjà fait -, les médecins qui font que ça de nous fourguer des microbes, et ne gardons que les cons pétants du gouvernement!

A part çà, bonne nativitude à tous les picards oubliés dans leur frimas...

Thérèse Capet de la bûche

 

10:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour | |  Facebook

20/12/2010

Hommage et nostalgie

 

Une étoile s'est éteinte qui éclairait nos études , nous les rescapés de la sarkoland... Hélas le combat acharné qu'elle n'a cessé de livrer pour transmettre la culture grecque et celle des "humanités" n'est pas gagné ! L'enseignement du grec ancien et pourtant porteur de modernité n'est plus à l'ordre du jour dans notre société asphyxiée par la fange matérialiste, -matérialisme qui n'a rien de dialectique!- et qui est bien plus ancrée dans ce qu'il faut encore bien appeler les "consciences" que le sarkophagisme, petit avatar de cette profonde régression...

Merci Madame de nous avoir permis d'échapper, pour quelques uns au moins, à ces servitudes. Que votre lumière, telle la flamme de l'Olympe, poursuive son chemin sur notre planète défigurée et bouffie par de fausses richesses!

 

17:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : culture | |  Facebook

18/12/2010

Les animaux malades du pouvoir

 

Un rat qui rit en bordelscoland et les grenouilles sarkolandaises pleurent à gros flocons!

Les éléphants roses ont la jaunisse pendant que les souris vertes s'entretuent...

D'un vérat borgne les moutons avaleurs de couleuvres ont cru voir sortir une sirène... mais c'est un requin de plus.

Hélas la panthère rose est redevenue noire, et seuls les chameaux raillent.

17:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

09/12/2010

Tout cho pour cho ! Par Thérèse Capet de l'cantonade

 

Ch'Lafleur, Sindrine, Tiot Blaise, même papa Tchutchu, malgré sn'ache, Ch'Dur pis ch'Mo, tous che pauv' lazards del'Somme, y s'étouaient rassimblés ed'vint l'banque d'Albert por voier ch'footeux révolutionnaire et pis li d'minder ed'partacher s'noseille in liquide... Rin de rin !! Silence radio après tint de boucan! Des menaches, des menaches, rin qu'des menaches pour final'mint baisser La garde ! Ch'é cho l'révoluchion ? Retour al' cach' départ !

Après des distributions d'invloppes in veux-tu in voilo, ch'ès pauv' lazards i s'y ont cru, mais ichi cha n'est point l'fief ed'Dassault ou del'Bête en court...

Morale dech l'affoaire: on ne peut plus compter sur tous les baveux, la parole n'est pas d'argent, et la révolution ne se fera qu'avec ceux qui n'ont plus rien à perdre!

09:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, picardie | |  Facebook

02/12/2010

La muse du pape par Thérèse Capet du goupillon

 

Dominique Nique Nique, Ségolo quitte ses charentaises, Mélenchon toujours grognon, Martine sonne les matines, et ... Carlita pendant ce temps-là prépare vraiment 2012. Carlita chauffe sa place au Vatican car, voyez-vous, elle n'aime que la foire du trône: à Disneyland elle avait cru en son petit monarque, mais... depuis, le Fouquet's est devenu la soupe à la grimace et elle n'est plus sûre de demeurer la 1ère dame sarkolandaise, la sarkophagie virant à l'indigestion! La petite Carlita a son désir d'avenir et ma foi, papesse ça fait bien sur une carte de visite; elle a déjà inspiré le préservatif à son Benoît préféré, pense-t- elle le conduire bientôt au mariage papal ?

11:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour | |  Facebook

25/11/2010

Ou trop, ou transe ? par Thérèse Capet de la métaphore

 

Amis "baveux toutes longueurs d'onde" vous avez encore beaucoup à apprendre pour vous servir correctement de votre langue, mais ne vous formalisez point de l'invective lancée par le petit monarque! Je n'ai jamais cru à un effet métaphorique de la sarkolangue, par contre, dans un premier temps, étant donné le rétrécissement accéléré de la sarkophagie, Sarko 1er aurait pu lancer un appel aux seuls amis possibles eux aussi en quête de réconfort... Aussi ai-je interrogé les plus éminents sarkocunnilingologues qui m'ont quelque peu mis sur la voie: en sarkolangue, il n'y a ni métaphore, ni parabole -les sarkophages n'en comprennent pas le sens c'est-à-dire l'intérêt (coté en bourse)-, et même les dérapages ou autres gaffes ne sont qu'apparents, car c'est un langage codé, et lorsque, mes chers baveux toutes longueurs d'onde, vous vous êtes sentis insultés, le petit monarque profitait de l'occasion pour utiliser son outil de "com " préféré, et "à demain chers amis pédophiles" peut être décrypté ainsi : " j'suis copain avec Benoît, alors les cathos votez pour moi en 2012!"

09:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

22/11/2010

Ça va karachier en sarkoland! par Mata a ri

 

Rien ne va plus au jeu préféré des sarkophages, le poker menteur! De viles pinades en chiraquenaudes, d'ouvertures ratées en ruptures achevées, de rétro compromissions à des intrusions dans les ordinateurs bien informés, il se prépare une nuit des longs couteaux... Mais où est donc le bon vieux temps où les aristos s'entre-tuaient sur le pré pour sauver leur honneur ?

"Mata a ri " se propose pour servir de témoin à nos belligérants préférés: le grand crucifié sur croix de Lorraine et le petit couillu bien monté... sur talonnettes; rendez-vous sur le Longchamp compiégnois, mais demeure le problème du choix des armes! En effet le grand gaulois y perdra à tous les coups : au pistolet, les balles siffleront au-dessus des ondulations de Naboléon, à l'épée son adversaire n'aura pas d'autre choix que de combattre à genoux et c'est pas vraiment son style ! Pour un duel équitable le cocktail molotov reste une solution, ou ils pourraient encore tester nos champs de mines très nombreux dans notre belle Picardie... que le plus fort gagne! Sinon les peaux rouges sont invités à apporter leurs contributions inventives ...

14:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour | |  Facebook

11/11/2010

Où est l'bec à tout grain ? Par Thérèse Capet de la récup

 

Alors, "Mimi" on y mange bien chez les Goncourt ? Meilleur qu' au Fouquet's ? Non ? C'est une bonne idée pour "les Mémoires de Naboléon aux Seychelles"...

Ah, ce que t'as été bon sur Radio Sarko mon "Mimi" ! Depuis qu't'as ta carte (à l'UMP)et qu' la sarkoland est devenue ton territoire, t'es un autre homme, t'es un anarchiste (de droite )décomplexé qui révèle tout de sa sarkophagie: " Pour moi la France est un hôtel... ( de passe ?), je ne suis pas un citoyen, je fume où je veux sans me laisser emmerder..." Tu ne confondrais pas avec la Bordelsconie ? La carte et le territoire ne te suffisent pas, il te faut une boussole!

Va, t'es excusable car Sarko 1er fait actuellement du libre échange avec son cavaliere préféré: un peu d'***flation sur platitudes assurées contre des nichons à faire haleter Rémus et Romulus réunis; vive l'Euroland!

12:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour | |  Facebook

03/11/2010

Tea party en Sarkoland par "Mata A Ri"

 

 

La sarkophagie ne digère plus nos loufoqueries... Naboléon est un monarque bizarre, qui ne supporte pas ses bouffons: le Charlot de radio Sarko expulse tout individu susceptible de détendre nos zygomatiques, "big brother" veille sur Sarko city n'hésitant pas à retirer l'outil de travail de ceux qui en savent trop, et pour impressionner tout ennemi potentiel à la sarkocratie on fait fi du traité de non- prolifération de l'arme nucléaire – OTAN suspends ton vol! -, on se fait une tea party entre seigneurs de Kamelotte pour jouer les apprentis sorciers dans les caves de notre belle campagne bourguignone...

Chers amis peaux rouges, bientôt il ne nous restera plus qu'à suivre la route du Rom!

17:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour | |  Facebook

31/10/2010

En sarkoland on n'a pas d'idées mais on a du pétrole!Par Thérèse Capet du coup de pompe

 

A la cour de Jo Naboléon, Liliane Dalton, mère des finances de l'Union des Mauvais Payeurs, n'a plus confiance en son Eric Avrel trop maladroit en manipulation d'enveloppes; aussi Jo va-t-il devoir remanier la fine équipe... Notre Rantanplan du Grenelle, amateur d'eau -sauf dans son verre- (voir nos archives)a toutes ses chances d'être promu chef d'équipe : il y croit car son merlan a enfin mis de l'ordre dans sa tignasse, et étant habitué à évaluer le niveau de carburant dans sa chope, il s'est efforcé de suivre une formation en évaluation du niveau des pompes, l'expert en neuneulogie s'est reconverti dans la pétrochimie! Si Sarko 1er le choisit c'est qu'un Rantanplan est toujours couché aux pieds et donc ne fait pas d'ombre, qu'il peut sauter dans les bras de n'importe qui même des dockers en grève... et ça c'est bon pour les sondages d'opinion !

Remaniement à suivre...

13:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

13/10/2010

Manif potagère par Thérèse Capet du jet de citrouille

 

Bravo les jeunes peaux rouges ! Je m'incline face à votre imagination pour renouveler les défilés routiniers de militants sur le retour... Fini les slogans du style "sous les pavés la plage!" , reprenons avec vous, les chiards en goguette, "sous la citrouille et la courge, le CRS ! " Comme je me promenais en fin de cortège j'ai pu admirer un paysage rafraîchissant et néanmoins inattendu: la gente policière s'abritant derrière des espaliers fruitiers garnis de toutes sortes de cucurbitacées, leur habituel sinistre accoutrement agrémenté par une émulsion aux oeufs frais (plus ou moins), et je me fais un plaisir de vous retransmettre un extrait de la conversation téléphonique entre l'un de ces charmants CRS devenus soudain écolos et leur chef :

" - hallo!

- ween ?

 - On ne parle pas la bouche pleine !!!!

- ch'est la citrouille ! Coinchée dans le protèche-dents!"

Attendrissants nos gros frelons avec leur allure de courge emmazoutée... Pour leur entraînement, les CRS -Cucurbitacées du Royaume des Sarkophages- vont devoir se mettre au vert à l'instar de notre équipe de foot!

12:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

11/10/2010

Brèves sarkolandaises

 

Remaniements ministériels: à la cour naboléoniaise, nous avions un prince de la casserole qui le valait bien, et depuis peu on a le roi de la génuflexion - position idéale ne nécessitant point de talonnettes - qui suit des cours de rattrapage en catéchisme auprès du "Benêt" papal...

 

Ni pute, ni soumise, le "lèche doctor"? A la différence de son besson, le "Kouche-toi-là" de l'ouverture a, semble-t-il, des états d'armes, ne sachant plus à qui il peut les refourguer: restera, restera pas ? A moins qu'il n'accepte une reconversion comme ambassadeur en "Sarkudistant"...

 

La sarkolangue a enfin trouvé son lexicographe de référence : le petit nanard de poche !... qui coûte quand même la bagatelle de 245 millions d'euros aux malheureux contribuables sarkophages malgré eux ! Le petit nanard a même inventé un vocabulaire destiné spécialement aux baveux toute longueur d'ondes; ouïs, ces propos du nanard, sur France Inter ce matin même à une heure de grande écoute, lors du petit déj' de la jeunesse innocente: "ça vous emmerde que je gagne des millions sur votre dos! Hein qu'ça vous fait chier! " A France Inter , la différence c'est çà! L'humour au "tapie"!

13:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

30/09/2010

Peur sur la sarkoland par Thérèse Capet de la dengue

 

Ce jeudi matin vers 7h50 en écoutant France Inter – eh oui les habitudes sont tenaces au p'tit déj'-, j'ai compris que l'éviction de nos humoristes préférés était en fait programmée de longue date... En temps et place de la chronique humoristique, est désormais invité un philosophe officiel, aux accents de tragédien, sarkophage comme il se doit... Ecoutez la différence: séisme en été, "réplique" à l'automne...  Le trône de Sarko 1er étant devenu trop instable il faut que le petit peuple sarkolandais tremble bien davantage: si le rire dilate la rate et surtout le cerveau, la peur est le début de la sagesse , alors tout est bon, -moustiques (pour la grippe A, c'est ratée) peaux colorées,petits ou gros bagages, misères trop voyantes- pour terroriser le sarkophage moyen... Pourtant, ce matin, le philosophe officiel fut un excellent bouffon pour les rigolards "indécrottables"... La stratégie sarkolandaise est une erreur : si la catharsis du rire est interdite, la colère n'aura plus aucune retenue!

13:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

16/09/2010

HEUREUX, LE GRINCHEUX ! Par Thérèse Capet de la matraque

 

Ah, comme il en a rêvé, Minime, notre grincheux départemental ! Enfin, après moult colères et beaucoup d'espoir, il les a rencontrés, les CRS, et comment ! Coups de nerf de boeuf, coups de pied... Jeté à terre, avec les jeunes de la queue de manif, comme en 68 ! Il est la preuve encore vivante qu'il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves... Il avait la rancoeur tenace notre Minime d'avoir été trop obéissant à "la ligne" en 68 et en tant que révolutionnaire, n'avoir aucun souvenir de la chienlit de mai 68 à l'instar de tout "gaucho" qui se respecte, lui était devenu insupportable: alors, merci qui ? Merci Sarko !

12:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique, picardie | |  Facebook

05/08/2010

Nuit du 4 août agitée au Cap Nègre

 

Le carrosse du couple sarkolandais à peine arrivé, une horde de baveux toute longueur d'ondes se précipita sur eux, toutes écoutilles en alerte!

  • " Monsieur le Président, pourquoi le Cap Nègre et pas la résidence d'été des présidents de la République?

    Après quelques frénétiques haussements d'épaule, signe qu'une enveloppe est restée collée derrière la cravate: - Pauv'con n'oublie pas à qui qu' tu causes! Je suis l'empereur de toutes les sarkolands, et j'suis en train d'annexer les helvètes! Alors qu'est-ce que j'en ai à foutre de ta République !

  • Bien Monseigneur, mais pourquoi le cap Nègre ?

  • Faut pas être juste sorti de mat'sup (maternelle supérieure) comme moi pour comprendre que c'est pour faire fermer la gueule d' ceux qui m' traitent d'raciste !!!

  • Comment Son Altesse sérénissime compte-t-elle occuper ses vacances?

  • J'me remets aux études pour faire plaisir à ma Carlitta qui veut jouer à la maîtresse d'école; cette nuit, elle m'fait réviser la Révolution française parce que Marie-Antoinette m'inspire ma politique; tiens, pour plaire aux paysans, elle a joué à la fermière, ben, moi, pour plaire aux gens du voyage, j'ai mis mes troupes "popu" en caravane!

  • Mais Monseigneur, ce n'est pas dangereux d'imiter Marie-Antoinette?

  • ...Friction de périnée...

  • Monseigneur, vous savez comment ça s'est terminé pour elle?

  • Casse-toi, pauv'con !!!

     

12:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook