Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2012

Un avenir pour les belles de Fonteney par Thérèse Capet de l'endi(ve)mole

 

Décidément les Samariens sont prêts à tout pour promouvoir leur précieux terroir, pourtant ignoré par le "sarkoland's people": pour vendre ce légume "fade jusqu'à l'exubérance" comme Maître Desproges a si bien décrit l'endive, les autorités locales ont eu l'idée géniâle de créer le concours de "Miss Endive" ! Ah, si Elodie avait connu ça ! Elle, qui craint tellement de ne plus exister, aurait mondialement représenter l'endive, elle qui n'a même pas besoin d'ombre pour blanchir, et qui de toute façon ne ressemble à rien d'autre qu'à la chicorée domestique... Il faut que la patronne enchapeautée soit informée au plus vite de cette invention, car on peut lui faire confiance pour rebondir en étendant cette idée à Miss Patate pour sa promotion personnelle, à Miss Choucroute, Miss Cassoulet, Miss Ratatouille, Miss Bouillabaisse -concours auquel la Marine pourrait se présenter pour obtenir les signatures convoitées, à moins qu'elle ne soit meilleure en Miss Morue-, Miss Moules frites, et toute spécialité de terroir bien de chez nous, participant ainsi à la promotion – sûrement bien rémunérée- de ceux qui préconisent d'acheter français !

12:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, picardie | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.