Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2011

C'est la faute à Voltaire ! Par Thérèse Capet des mauvaises langues

 

Mesdames, Messieurs les journalistes, vous êtes très injustes ! Enfin! Se moquer d'un pauvre bougre viré de l'Union des Mauvais Potes pour servir de secrétaire aux "cons sans moteur"( voir nos archives), le dit bougre n'ayant fréquenté l'école que pendant les courts jours de sarkoland! Songez donc d'où il vient... Il a énormément progressé, avant de profiter de centrales d'achats pour garnir son vide cérébral, il prenait Voltaire soit pour un bon fauteuil, soit pour l'intensité de la tension électrique qui agite les épaules du chef... Là au moins il arrive à établir un lien entre notre philosophe et l'une de ses oeuvres... Il dépasse même Naboléon qui prend encore La Princesse de Clèves pour l'épouse du Général qui participa à la guerre d'Indépendance de l'Amérique! Il reproche même à Mme de La Fayette d'avoir empêché son mari d'aider le copain Bush à capturer Saddam! Vous voyez bien que le petit Freddy est moins désespérant ; je pressens qu'il sera le prochain ministre de la culture sarkolandaise.

12:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.