Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2011

De mal en (pe)pis

 

Du temps pittoresque de Gillou 1er de Chiraquie les vaches riaient ... riaient... s'en battaient les pis de rigolade... car les trains s'arrêtaient pendant des heures en rase campagne (voir nos archives) et les regarder paître... En Sarkoland, changement de décor: les sarkophages se plaignant de retards chroniques, de pannes ou autres incidents fort déplaisants, Naboléon a pris la vache par les cornes !

Si les trains ne roulent pas bien c'est parce qu'il y en a trop, logique imparable en Sarkoland! Donc on supprime des trains afin qu'ils ne soient plus en retard... Après la pénurie de sel, pénurie de lait en sarkoland, les vaches s'ennuyant, et tout le monde sait que la vache triste ne donne pas de lait... La seule distraction qui reste désormais à la pauvre vache sarkolandaise c'est chasser la MAM de la queue ou des oreilles!

Thérèse Capet de la MAM (mouche à m....)

 

17:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.