Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2010

Neige à Noël, cadeaux à Pâques

 

La Sarkoland manque de sel, mais ce n'est pas un scoop, et bien sûr, nul besoin d'un Grenelle de la pédagogie pour communiquer sur la Bérézina des sarkophages; le maffioso des transports a trouvé le bouc émissaire idéal: si nous restons givrés c'est à cause des grévistes! Bin voyons! Le 1er Fion a déjà accusé la météo du trop plein de neige... et si c'était les profs les responsables de la connerie en Sarkoland ? Conclusion du sarkophage moyen: supprimons la météo, les enseignants - mais c'est déjà fait -, les médecins qui font que ça de nous fourguer des microbes, et ne gardons que les cons pétants du gouvernement!

A part çà, bonne nativitude à tous les picards oubliés dans leur frimas...

Thérèse Capet de la bûche

 

10:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.