Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2010

Brèves sarkolandaises

 

Remaniements ministériels: à la cour naboléoniaise, nous avions un prince de la casserole qui le valait bien, et depuis peu on a le roi de la génuflexion - position idéale ne nécessitant point de talonnettes - qui suit des cours de rattrapage en catéchisme auprès du "Benêt" papal...

 

Ni pute, ni soumise, le "lèche doctor"? A la différence de son besson, le "Kouche-toi-là" de l'ouverture a, semble-t-il, des états d'armes, ne sachant plus à qui il peut les refourguer: restera, restera pas ? A moins qu'il n'accepte une reconversion comme ambassadeur en "Sarkudistant"...

 

La sarkolangue a enfin trouvé son lexicographe de référence : le petit nanard de poche !... qui coûte quand même la bagatelle de 245 millions d'euros aux malheureux contribuables sarkophages malgré eux ! Le petit nanard a même inventé un vocabulaire destiné spécialement aux baveux toute longueur d'ondes; ouïs, ces propos du nanard, sur France Inter ce matin même à une heure de grande écoute, lors du petit déj' de la jeunesse innocente: "ça vous emmerde que je gagne des millions sur votre dos! Hein qu'ça vous fait chier! " A France Inter , la différence c'est çà! L'humour au "tapie"!

13:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.