Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2010

La sarkoland en exil par Thérèse Capet de la claque

 

Nicolas Le Petit avec ou sans talonnettes ressemble -dangereusement pour les sarkophages-à Jo Dalton trépignant et hurlant contre ses frères : ainsi le pauvre Avrel à tête de Fion fut privé de télé, le gros Xavier périgourdin, Rantanplan de service, est condamné à se prendre les épines des roses dans le parc de Versailles... Aussi je conseille à la sarkoland réunie d'éviter le patron dard dard en empruntant le premier charter du besson pour la Guyane ou la Réunion, ils ne seront pas les seuls à faire de la résistance d'une île plus ou moins lointaine!  Luc -à ne pas confondre avec Lucky- tentant d'échapper aux soubresauts du "petit"  en rajoute dans la pommade : "parce que vous le valez bien... Monseigneur"

12:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : humour, politique | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.