Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2008

Trêve pour cause d'hommages

Une plume rebelle se pose et une autre continue à nous faire mourir de rire… Ces âmes vives ne s’éteindront pas de sitôt, et que la sarkophagie réunie sèche ses larmes de croco : Desproges regretté et le poète Aimé  se marrent i(ro)niques, en se retrouvant au paradis des rigolos !  La "bravitude" et la sarkophagie se mettent au diapason pour préparer un panthéon de récupération, détonant, non ?

12:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : poésie, humour | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.