Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2008

Télécon au pays de la sarkophagie par Thérèse Capet du toboggan

Souvenez-vous du petit lutin vert amenant les séquences publicitaires sur France 3 pendant les fêtes de Noël… ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? L’agité perpétuel de la voyoucratie élyséenne ? Oui, oui c’était  bien Lui, Sarko 1er, Naboléon pour les intimes, en train d’expérimenter son projet actuellement en gestation !

Aujourd’hui c’est la glose généralisée sur le « comment qu’est-ce cse t’i qu’on va faire sans la pub qui rapporte ? », mais aucun des « gloseux » ne s’est posé une petite question toute simple et de bon sens : POURQUOI Sarko 1er a-t-il sorti cette idée de son bonnet de nuit carla miné, maintenant, alors que les sondages lui font perdre toutes ses cartes de son Jeu des Mago ? Pour stopper le toboggan,  il lui fallait trouver l’espace idiovisuel pour un bon bourrage des crânes déjà défoncés par la pub, transformer les chaînes de télé publique  en télécon, faire monter les promesses de don pour le financement, remplacer  les pubs par des flashs sarkosatellisés, et voilà, le tour est joué ! Les sarkophages en mangeront  toujours plus,  par doses  sarkolyophilisées, jour et nuit jusqu’à intoxication totale, objectif 2012 ! CQFD

20:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Humour, politique | |  Facebook

13/02/2008

Deux divorces et un remariage par Thérèse Capet-du-sondage

Gillou 1er n’a pas aimé la chanson d’Alain dit « Gest », il  l’a donc rayé de sa liste, il n’apprécie plus sa néo parachutiste et lui a conseillé d’aller se faire fourrer aux choux de Bruxelles… Mais la haine féroce peut devenir amour- passion, et  notre petit seigneur, à force d’ouverture, aurait-il pris un mauvais courant d’air dans les neurones ? Il ne se contenterait  plus de la  mièvre tendresse à l’eau  de rose avec Jack l’Eventreur d’esturgeons, et tous les papiers baveux de notre grande capitale picarde racontent que Gillou 1er vient de tomber dingue d’un certain « klaximagoin » (1) : espère-t-il une alliance détonante avec son ex maxi ennemi ? En cette saison de carnaval, Gilloupole fait donc concurrence à Sarkocity : si celle-ci a convoqué les têtes de nœud pour en faire un sac, celle-là fait défiler les grosses têtes avec les « Gilles » en bonne place, et Minime au maxi klaximagoin à l’arrière-ban…

(1) klaximagoin : nom masculin, mot sans racine désignant n’importe quoi pourvu que ce n’importe quoi soit innommable. Ex. : Oh ! Geneviève de F…  a montré  son klaximagoin dans Paris-Match ! Attention, le klaximagoin n’exprime pas seulement l’horreur, on peut aussi s’en servir pour l’extase, ainsi, Bernadette (celle aux miracles, pas l’autre…) était agenouillée en béatitude devant son klaximagoin.

20:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Humour, Amiens, politique, Picardie | |  Facebook

Massacre à la pelleteuse par Thérèse Capet-de-la-bétonnière

e3e5466f66fd42688d745e4c10ee02b8.jpgd9042f72f3bcc9302dfe59924542e921.jpg

Des petits trous, des grands trous, rien que des trous.... surtout dans le porte-monnaie des amiénois !

Et pour quoi ?

Pour ça:1e3883762a826937b4a753ee4517d62d.jpg                                       

3778c30bbe696fa6f31920464f71919a.jpg

       ou encore :     

ou pire...

f1ee16420c54306e38c3c727fc2490bc.jpg
7bd73e70c80dfc65ba5f2cda95ce340f.jpg             Cormon, Luzarches, dites bien merci dech'paradis où vous êtes,  à Gillou 1er qui condamne ch'és amiénois à chl' enfer éternel...                         

Et comme disoait ch'grand poète picard, ch' tiot Doer -Edouard David-, "Eun 'avoer tant foué pour en'n'arrivouer lo !"

3eeb37a41aa7d4fb015af17e572fd3b5.jpg

10:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Amiens, humour, Picardie, photographie | |  Facebook

03/02/2008

La théorie du vide revue et corrigée au pays de la sarkophagie

Tout habitué à côtoyer des moins que rien, le Premier Fion de Matignon a perdu tous ses repères et a confié aux baveux sur toutes les ondes qui passent que « Les caisses de l’Etat sont plus vides que vides », ce qui nous rappelle certaines pubs de Génie sans bouillir des années 70… Notre 1er Fion ne sait donc plus où il en est du vide, car à force de pomper l’air  et le fric de ses compatriotes, les vases sont tous communicants, surtout avec le dogme de l’Ouverture, on fait entrer le trop plein des « attali-âneries » dans le vide cérébrale des sarkophages,  les puits sont tous sans fonds, -ne serait-ce qu’à la Soc géné, où la fuite de 7 milliards n’entame pas pour autant le capital - , bref il est  temps de rappeler les Shadoks qui, eux au moins, pompent, pompent, pompent encore et trouvent toujours quelque chose à pomper…

Quant à notre Gillou  1er, toujours en retard dans son pompage, il pratique lui aussi  l’ouverture pour sa campagne en invitant sur ses terres, Jack l’Eventreur  d’esturgeons, comme si chés amiénois revindiquoaient de l’ caviar dins leur gamelle !

11:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Humour, Amiens, politique, Picardie | |  Facebook