Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2008

Deux divorces et un remariage par Thérèse Capet-du-sondage

Gillou 1er n’a pas aimé la chanson d’Alain dit « Gest », il  l’a donc rayé de sa liste, il n’apprécie plus sa néo parachutiste et lui a conseillé d’aller se faire fourrer aux choux de Bruxelles… Mais la haine féroce peut devenir amour- passion, et  notre petit seigneur, à force d’ouverture, aurait-il pris un mauvais courant d’air dans les neurones ? Il ne se contenterait  plus de la  mièvre tendresse à l’eau  de rose avec Jack l’Eventreur d’esturgeons, et tous les papiers baveux de notre grande capitale picarde racontent que Gillou 1er vient de tomber dingue d’un certain « klaximagoin » (1) : espère-t-il une alliance détonante avec son ex maxi ennemi ? En cette saison de carnaval, Gilloupole fait donc concurrence à Sarkocity : si celle-ci a convoqué les têtes de nœud pour en faire un sac, celle-là fait défiler les grosses têtes avec les « Gilles » en bonne place, et Minime au maxi klaximagoin à l’arrière-ban…

(1) klaximagoin : nom masculin, mot sans racine désignant n’importe quoi pourvu que ce n’importe quoi soit innommable. Ex. : Oh ! Geneviève de F…  a montré  son klaximagoin dans Paris-Match ! Attention, le klaximagoin n’exprime pas seulement l’horreur, on peut aussi s’en servir pour l’extase, ainsi, Bernadette (celle aux miracles, pas l’autre…) était agenouillée en béatitude devant son klaximagoin.

20:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Humour, Amiens, politique, Picardie | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.