Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2008

La théorie du vide revue et corrigée au pays de la sarkophagie

Tout habitué à côtoyer des moins que rien, le Premier Fion de Matignon a perdu tous ses repères et a confié aux baveux sur toutes les ondes qui passent que « Les caisses de l’Etat sont plus vides que vides », ce qui nous rappelle certaines pubs de Génie sans bouillir des années 70… Notre 1er Fion ne sait donc plus où il en est du vide, car à force de pomper l’air  et le fric de ses compatriotes, les vases sont tous communicants, surtout avec le dogme de l’Ouverture, on fait entrer le trop plein des « attali-âneries » dans le vide cérébrale des sarkophages,  les puits sont tous sans fonds, -ne serait-ce qu’à la Soc géné, où la fuite de 7 milliards n’entame pas pour autant le capital - , bref il est  temps de rappeler les Shadoks qui, eux au moins, pompent, pompent, pompent encore et trouvent toujours quelque chose à pomper…

Quant à notre Gillou  1er, toujours en retard dans son pompage, il pratique lui aussi  l’ouverture pour sa campagne en invitant sur ses terres, Jack l’Eventreur  d’esturgeons, comme si chés amiénois revindiquoaient de l’ caviar dins leur gamelle !

11:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : Humour, Amiens, politique, Picardie | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.